Le voilà arrivé au sommet

Aujourd'hui nous avions envie de partager avec vous l'histoire et le parcours d'un entrepreneur qui est parti de rien, et qui a réussi, par sa volonté, sa motivation et son obstination :

Mohed Altrad.

Son enfance :

Il raconte être le fruit d'un viol. Son père était un chef de tribu bédouine en Syrie et sa mère faisait partie de cette même tribu, installée près de Raqqa. Sa mère accouche seule dans le désert, coupant le cordon de son fils avec ses dents, elle est ensuite répudiée par le chef de la tribu et meurt très peu de temps après la naissance de Mohed. Il vit son enfance dans la honte d'être le fils d'une femme répudiée, élevé par sa grand-mère dans la pauvreté et destiné à être berger.

Sa scolarité :

Etant bédouin, il n'a pas accès à l'école et apprend à lire seul.

Contre l’avis de sa grand-mère, Mohed poursuivra des études et suivra un parcours brillant au collège et lycée de Raqqa.

Titulaire à 17 ans du baccalauréat et meilleur de sa région, Mohed bénéficie d’une bourse, octroyée par l’Etat Syrien qui lui permettant de poursuivre ses études en France.

Il arrive en 1969 à Montpellier et mettra plusieurs mois à apprendre le français. Il y a commencé des études en physique et en mathématiques à l'université de Montpellier, puis a obtenu à Paris un doctorat en informatique.

Sa carrière professionnelle :

Pendant ses études, Mohed a travaillé comme ingénieur dans des entreprises de technologie. Il a ensuite passé quatre ans à Abu Dhabi, années pendants lesquelles il a travaillé pour la compagnie pétrolière nationale.

A la fin de son contrat, en 1984, Mohed rentre à Paris et fonde avec 3 amis une société qui fait des ordinateurs portables. L'entreprise a rapidement été vendu.

En 1985, un voisin lui parle d'une d'un fabricant d’échafaudage en faillite. L'entreprise de 200 salariés, Mefran, était en difficulté.

Bien qu'il ne connaissent pas ce domaine d'activité, Mohed Altrad décide d'acheter la société avec Richard Alcock, un ami britannique. Il y investi toutes ses économies.

En un an, la société fait du bénéfice et lance des filiales en Italie et en Espagne.

Il se lance alors dans les bétonnières, les outils de construction et d'autres produits qui attirent la même clientèle que les échafaudages.

En 2003, son entreprise compte 21 filiales et un chiffre d'affaire de 130 millions de dollars. Le groupe compte 1 million de clients et 7000 salariés.

La multinationale est aujourd’hui numéro 1 en Europe dans son secteur : 17 000 employés, 170 filiales et une présence commerciale dans plus de 100 pays.

Depuis 2011, Mohed Altrad est le propriétaire du club de rugby « Montpellier Hérault Club », il est aussi l’auteur de plusieurs ouvrages autobiographique.

Mohed Altrad est le Premier français à recevoir en 2015, le prix mondial de l’entrepreneur de l’année .

source :

http://www.altrad.com/docs/PaperBlog_Altrad_L-histoire-vraie-de-milliardaire-syrien-mohed-altrad.pdf

https://fr.wikipedia.org/wiki/Mohed_Altrad

Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

Notre organisme de formation ZenPro est certifié Datadock et RNQ 
(Réperttoire National Qualité QUALIOPI certifié par AFNOR Certification)
et a obtenu aussi le Certificat de Conformité Pôle Emploi

Nos formations professionnelles sont éligibles aux financements accordés
par votre OPCO, le FNE, votre entreprise ou Pôle Emploi. 

© 2016 by ​ZENPRO FORMATION​.  

CGV -  Mentions Légales - Politique de Confidentialité

  • Facebook Social Icon
  • mzl.comsflyn
  • Google+ Social Icon
  • LinkedIn Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • YouTube Social  Icon
  • Instagram Social Icon